SÉLECTION OFFICIELLE / COMPÉTITION FRANÇAISE 2014   FIDMARSEILLE 2014
première mondiale    
 Leone.jpg

LEONE, MÈRE & FILS

 

Lucile CHAUFOUR    
   FRANCE
2014
N&B
V8, HI8
41’

Version originale
Français
Sous-titres
Anglais
Image, montage
et son

Lucile Chaufour

Production
SUPERSONICGLIDE

Filmographie
– SLEEPING IMAGE,
2013
– EAST PUNK
MEMORIES, 2012
– L'AMERTUME
DU CHOCOLAT, 2008
– VIOLENT DAYS, 2004
Léone, c’est la tenancière d’un bar-restaurant en banlieue parisienne, une ogresse aux manières délurées, qui balance sa silhouette impressionnante entre les tablées d’habitués. Rondeurs, cheveux peroxydés, répartie à toute épreuve, Léone est une femme dans un monde d’hommes où elle fait la loi. Parmi eux, Patrick, son fils, encore enfant qui n’a d’yeux que pour elle. Entre la mère et le fils, un lien que Lucile Chaufour saisit en un geste d’une franchise, d’une simplicité et d’une force peu communes, dans une séquence mémorable de chamaillerie qui résume à elle seule cette relation fusionnelle. Car il ne faut pas s’y tromper : ni étude sociologique sur l’influence du milieu, ni plongée dans un monde de freaks prolétaires filmés comme une espèce disparue, Léone mère et fils est exactement le film annoncé : l’histoire d’une mère et de son fils, au moment où leur relation prend un tournant inévitable. Car en une ellipse soudaine, voilà Patrick grandi, moustachu, cigarette au bec. Il a 20 ans. Peu importe alors où et quand ces images ont été filmées, cette histoire-là est universelle — elles paraissent d’ailleurs curieusement impossible à dater, comme surgies d’archives familiales oubliées, et pourtant, si la virtuosité de la mise en scène de Lucile Chaufour a la délicatesse de s’effacer, c’est bien à elle que l’on doit l’un des plus beaux « couples » mère-fils du cinéma. (CG)   
FaLang translation system by Faboba