Stage de formation Peuples et culture Marseille

 Approches et expérimentations documentaires
Du lundi 10 juillet 2017 au vendredi 14 juillet 2017

« Toute frontière est poreuse »

Peuple et Culture Marseille en partenariat avec le FIDMarseille

La formation se déroule à Marseille du 10 au 14 juillet 2017 (soit 5 jours).
Au total, l’action représente 25h de formation (hors temps de projections et de réalisation en autonomie). Possibilité de prise en charge (AFDAS, Uniformation) dans le cadre de la formation professionnelle. 

Regard singulier sur la vie et sur le monde, le documentaire interroge les représentations du réel par le sujet qu’il aborde mais aussi et plus profondément par son écriture même. Ce stage est une occasion de découvrir ou de mieux connaître le cinéma documentaire contemporain dans ses diverses formes et écritures.
Cette formation aura lieu mi-juillet, moment où se tient à Marseille le FID, festival international de cinéma, car c’est un moment privilégié pour traiter certains enjeux autour de quelques films sélectionnés de la programmation du festival.

A travers les apports des intervenants (formateurs, réalisateurs, programmateurs) nous explorerons et expérimenterons ensemble différentes approches et dispositifs utilisés par le documentaire de création pour aborder des sujets et des enjeux contemporains. Comment le documentaire arrive à faire écho à ce qui se passe aujourd’hui ? Comment les formes convergent vers une possibilité de témoigner du contemporain ?


Renseignements et inscriptions
Tél : 04 91 24 89 71
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Date limite : 30/06/17.

Nous nous focaliserons cette année sur la figure de la frontière dans le documentaire contemporain, sous le signe d’une double approche : esthétique et politique.
Pour rendre compte des lignes, murs, territoires sous vidéosurveillance, le cinéma contemporain propose des régimes de visibilité (ou d’invisibilité) en créant un nouveau territoire cinématographique avec des films qui échappent aux tentatives de définition, aux classements par genre et par champ. Ils se trouvent dans un « entre-deux », entre cinéma et art contemporain, entre fiction et documentaire, entre cinéma expérimental et vidéo. Un regard multi-facettes qui créée ses propres outils, formes et discours. Des films qui captent ces zones de frottements, ces tensions spatiales, ces lignes de force. Entre le « dehors » et le « dedans » il y a des exceptions et des suspensions du temps, des interstices.

Nous aborderons ces aspects à travers la notion d’essai cinématographique  comme territoire commun à ces films, parcourant le réel et qui transcrit son expérience dans une dimension sensible de la pensée.  
Recherche formelle et composition narrative, ces films poussent les limites des dispositifs uniques qu’il ont eux-mêmes crées, en prenant des risques, en expérimentant, en faisant des allers retours, en traversant ces territoires comme des expériences d’images.

La formation privilégie le dialogue et le travail par groupe, en alternant mise en situation, analyse filmique et travaux pratiques de réalisation. (Aucune connaissance technique préalable n’est nécessaire pour participer à cette formation).

Chaque journée de formation s’appuiera sur un travail spécifique demandé aux stagiaires par rapport à une problématique en lien direct avec nos axes d’analyse. A partir de ce travail par groupe, il y aura une mise en commun le lendemain en s’appuyant sur des textes complémentaires, des interventions de réalisateurs, des rencontres avec des programmateurs et formateurs de l'audiovisuel.

Public
La formation s’adresse à toute personne s'intéressant au documentaire, ayant ou pas une expérience dans le domaine.
Au total, 12 participants.


Objectifs de la formation :
Cette formation de cinq jours associe de la pratique, des projections, de l’analyse de film et l’étude de différentes stratégies d’approche documentaire.

Les objectifs de cette action sont:
Ouvrir et approfondir sa connaissance du cinéma documentaire ainsi que développer un regard et une analyse critique sur les films, individuellement et collectivement.
Acquérir un certain nombre d’outils conceptuels et pratiques pour pouvoir utiliser le documentaire dans la pratique pédagogique ainsi que dans la médiation autour du cinéma.
S’initier aux techniques de base de réalisation documentaire. Le volet pratique permet d’expérimenter certains concepts et approches documentaires de manière immersive et en action. C’est une pédagogie en accord avec nos principes d’éducation populaire : apprendre aussi par l’action.
Développer un langage commun pour analyser les films afin de favoriser les échanges.

Responsable pédagogique :
Andrés Jaschek, coordinateur des ateliers audiovisuels à Peuple & Culture Marseille et réalisateur documentaire

Intervenants :
Jean Pierre Rehm directeur artistique du FID ou Nicolas Feodoroff, critique cinéma et membre du comité de sélection du FID

Réalisateur/Réalisatrice présentant un film en compétition pendant le FID (nom à confirmer)

Frais de participation :
- Inscription salariés (avec prise en charge) : 1000 €
(Organisme de formation (AFDAS, Uniformation, AGEFOS) dans le cadre du Plan de formation. Nous appeler pour plus d’informations)
- Inscription salariés (sans prise en charge dans le cadre de la formation professionnelle), chômeurs, étudiants, RSA : 250 €
+ Adhésion Peuple & Culture Marseille : 5 €

Ce tarif comprend :
- les frais de formation,
- le PASS pour le FID.
Pour les personnes n’habitant pas à Marseille, possibilité d’hébergement à prix réduit.
Nous contacter pour plus d’informations

Chèque d’acompte de 150 € à remettre pour valider l’inscription.

Le programme définitif sera adressé aux inscrits avant le démarrage du stage.
La tenue du stage sera confirmée le 30 juin si le nombre d’inscrits est suffisant.

 

FaLang translation system by Faboba