CinéFID

La vocation du FID est de diffuser chaque année, lors de sa tenue en juillet, les films issus du travail de sélection.
Le festival est par ailleurs invité, presque chaque mois, à programmer en France ou à l’étranger (Europe, Afrique, Etats-Unis, Amérique Centrale, Asie), selon un principe de carte blanche. Cela va d’une séance unique à des programmes articulés sur plusieurs journées.
A ces diffusions s’ajoute une programmation mensuelle, le VidéoFID, qui se tient dans nos locaux à Marseille. Un film, choisi parmi ceux de l’édition passée, est présenté par son réalisateur-trice, qui rencontre son public dans le confort d’une conversation de salon. La jauge maximum de 45 personnes est atteinte à chaque séance. Et les débats qui suivent la projection, agrémentés de quoi boire et manger, durent rarement moins d’une heure.

Nous aimerions toutefois ajouter une nouvelle dimension à ces programmations durant l’année à Marseille : soutenir d’autres films que ceux défendus par la sélection du FID.
Soutenir des films rencontrés lors de nos périples dans d’autres festivals, des films inédits, mais vus et fortement appréciés, des films qui n’ont pas ou pas encore de distribution en salles en France. Des films de tous horizons, de tous genres, mais qui contiennent aisément de quoi les rendre attractifs.

De quoi s’agit-il avec CinéFID ?
D’augmenter, ponctuellement, sous la forme d’un rendez-vous mensuel au Cinéma Les Variétés, l’offre des sorties en proposant des films à la fois très accessibles, attrayants, comportant en outre un piquant certain. Il est prévu que ces séances soient animées. Par le réalisateur, un acteur ou un spécialiste du genre, selon les occurrences. Des films « surprise » en somme, dont le FID se porte garant et sur la qualité et sur l’étonnement au final. Manière aussi de rattraper de l’oubli des films remarquables qui risquent d’y être promis.

FaLang translation system by Faboba