SÉLECTION OFFICIELLE / COMPÉTITION FRANÇAISE 2014   FIDMARSEILLE 2014
première mondiale    
 Hillbrow.jpg

HILLBROW

 

Nicolas BOONE
  FRANCE
2014
Couleur
HD
33’

Version originale
Sans dialogue
Sous-titres
Nicolas Boone
Image
Chris Vermaak
Son
Leon Rivas
Montage
Philippe Rouy
Avec
Les habitants
d'Hillbrow

Production et distribution
Gustav Film

Filmographie
– LE RÊVE DE BAILU,
2013
– LES DÉPOSSÉDÉS,
2012
200%, 2010
– TRANSBUP, 2009
– SÉRIE BUP, 2008
- LA TRANSHUMANCE
FANTASTIQUE, 2006
- LA NUIT BLANCHE DES
MORTS-VIVANTS, 2005
- FUITE, 2004
- LOST MOVIE, 2003
- UN FILM POUR UNE FOIS, 2002
Un homme au sommet d’un immeuble, menacé, au bord du vide qui s’ouvre derrière lui, surplombant la ville. Puis un autre, parcourant la ville à pied, dont la marche sera interrompue par une agression, supposée fatale, puis... Les situations de s’enchaîner, pour déplier une traversée de Hillbrow, quartier de Johannesbourg qui fut en vogue, devenu une zone dense et violente. On retrouve la prédilection de Nicolas Boone pour les environnements urbains laissés en marge et souvent chargés de stéréo- types, qu’il s’emploie à détourner, comme déjà avec son précédent film cosigné avec Olivier Bosson 200% (FID 2011). Ici la traversée sera guidée par des personnages fictifs incarnés par des habitants du quartier. Dix saynètes inspirées de récits collectés sur place, inscrites dans la ville offrant autant de parcours filmés en plan séquence, dont l’ultime, saisissant. Peu de paroles dans un film où le langage du corps et des actions s’incarne dans les espaces : supermarché, rue, parking, terrains vagues. Avec la figure omniprésente de la marche, toute de lenteur ou dans l’urgence, mais toujours comme une inscription dans un paysage. Et en arrière plan de la violence comme rupture, explicite ou sous-jacente, son contrepoint, l’idée d’une communauté qui ferait corps. (NF) 
Entretien avec Nicolas Boone à propos de HILLBROW paru dans le quotidien du FIDMarseille
du 5 juillet 2014.
FaLang translation system by Faboba